Renouveau de l’art du Vitrail à Clermont au XIXème siècle

 


C’est sur ce thème que Jean-François Luneau, maître de conférences à l’université Blaise Pascal et spécialiste reconnu du vitrail au XIXème siècle, nous a proposé une conférence samedi 27 juillet en l’église de Saint Saturnin.

Il a su passionner son auditoire en présentant les différents maîtres verriers qui ont renouvelé à cette époque un art qui s’était perdu après la période classique. L’école clermontoise du vitrail a du son existence à Thevenot et Thibaud qui ont tout d’abord œuvré à la restauration des verrières de la cathédrale de Clermont avant de créer leurs propres ateliers.

Jean-François Luneau a expliqué le travail de réhabilitation des techniques du Moyen Age et présenté les recherches des sources graphiques existantes pour la réalisation des cartons que ces ateliers ont utilisé pour leur production de vitraux en Auvergne, mais aussi en France et par le monde.

Il nous a présenté plus particulièrement les vitraux de nos églises de Saint Amant Tallende et Saint Saturnin, œuvres d’Emile Thibaud et de Félix Gaudin.

Cette conférence concluait une semaine d’exposition sur Emile Thibaud, présentée dans la chapelle de la Madeleine et proposée par l’association AMICRIP de Pérignat les Sarlièves dont il fût le premier maire. Cette exposition a intéressé plus de trois cent visiteurs.

La conférence et l’exposition ont été organisés
par l’Association des Amis de Saint Saturnin